COMMENT BIEN ECHAUFFER SA VOIX ?

Pourquoi est-il important de s’échauffer ?

Bonjour, voici un article pour vous donner un ensemble d’exercices de départ pour échauffer un minimum votre voix, il y en a pleins d’autres. En effet, il est vraiment important de s’échauffer.

Le corps entier

D’abord, il est important de réveiller le corps, qui contient la voix. Votre voix, votre instrument, est l’expression de vous, de votre être, et donc de votre corps. Si votre corps est en forme et détendu, ça s’entendra dans votre voix.

Donc vérifiez bien que vous êtes détendu dans toutes les parties du corps si possible. Sinon, vous chanterez avec ce que vous êtes de toutes façons, ça fonctionnera aussi. Je veux juste vous montrer un état idéal, un échauffement idéal, mais vous n’êtes pas du tout obligé de le faire.

Les muscles du cou et les cordes vocales

Et puis, il est aussi très important de s’échauffer avant de chanter, tout simplement parce que les cordes vocales sont des muscles. Les muscles dans le cou sont également beaucoup sollicités pour le chant, ou pour un long discours. Et comme dans tout sport, il faut échauffer le muscle, avant de l’étirer dans tous les sens, comme on va le faire en chantant. Pour faire simple, si vous n’échauffez pas vos cordes vocales, votre voix, vous risquez de vous faire mal 🤐 .

Les cordes vocales sont deux petites membranes, situées à l’intérieur du larynx, dans le cou sur le devant. c’est pour ça qu’on appelle le larynx la boite vocale. Ces deux membranes bougent en fonction du son produit, mais aussi du stress, de la pollution, de la température de l’air aspiré. Du coup, le fait de les échauffer les rend plus souples et donc moins susceptibles de s’abimer.

Comme vous avez dû déjà le remarquer, voici ce qui peut arriver sans échauffement: vous avez mal à la gorge, ça gratte un peu au fond, comme un début de bronchite. Et ce, dans les cas où vous chantez longtemps, vous chantez plus fort ou plus aigu que d’habitude, où vous êtes stressé. Le résultat: Les cordes vocales se serrent et elles perdent de leur souplesse.
Et puis avec cet échauffement j’ai vraiment envie de commencer à vous apprendre à placer votre voix devant, c’est-à-dire à la faire vibrer vers le nez. Pas besoin d’en savoir plus pour le moment (je ferais un article complet sur le placement très bientôt).

En fait échauffez-vous pour avoir plus de plaisir et plus de facilités à chanter, et / ou à parler en public.

Echauffer vos cordes vocales même pour un discours

En quoi consiste l’échauffement ?

Après les étirements pour le corps entier, je vous propose de commencer à préparer et à placer votre colonne d’air, la sentir (voir glossaire pour la définition). Puis vous allez apprendre à sentir les appuis de la colonne d’air : ça a l’air compliqué comme ça mais non pas du tout. Vous allez voir, faites-moi confiance.

Puis nous échaufferons les cordes vocales, très doucement.

Les exercices

La respiration :

Première étape :
Vous pouvez vous mettre debout, détendu, le dos droit. Mais vous pouvez aussi vous allonger, ou vous asseoir. Si vous êtes assis, mettez-vous sur une chaise avec un dossier, pour avoir le dos et les fesses bien calés contre le dossier.

Vous êtes à l’aise ? OK alors respirez très calmement, un peu comme si vous étiez en train de vous endormir. Vous devez voir votre ventre gonfler à l’inspiration, et se creuser sur l’expiration. Le ventre gonfle un peu mais pas complètement, pas à fond. En fait l’inspiration doit se faire naturellement sans forcer. Quand vous avez expiré tout votre air, le corps va naturellement inspirer; c’est vraiment ça qu’il faut ressentir.
N’hésitez pas à poser une main sur le ventre pour sentir comme il gonfle, ce sera plus facile. L’expiration de l’air doit être super silencieuse . Faites 3 ou 4 respirations comme ça. Si vous baillez c’est bon signe, vous êtes sûrement sur le bon chemin.

Deuxième étape :
Continuez les mêmes respirations basses, avec de l’air qui gonfle le ventre et un peu la poitrine mais pas à fond. Ajoutez des pauses, pour vraiment prendre conscience de votre respiration. Ne vous endormez pas quand même !! ouh ouh ? vous êtes encore là ?

Donc voilà ce que ça donne : pause / inspir en gonflant le ventre/ pause/ expiration en vidant le ventre.

Attention à ne pas monter les épaules : ça vous bloquera pour chanter. La respiration du chant, se passe surtout au niveau du ventre. Le ventre gonfle en premier, puis la poitrine, mais pas au maximum.
Bon là si tout va bien vous êtes en train de bailler. Cela signifie que le corps se détend, et les cordes vocales aussi ! Hallelujah.
Autre détail important: Faites l’exercice en regardant autour de vous le sourire aux lèvres. Faites ces respirations et offrez-les au monde: Ah, c’est une excellente journée qui commence !! Et oui le moral a une vraie importance sur la voix !!!

Troisième étape :
Poser un appui dans la colonne d’air. En français, cela veut dire que, au moment de l’expiration, vous imaginez que votre colonne d’air à l’intérieur de vous est tenu en bas. En fait vous serrez légèrement vos abdos (serrer le ventre pour le faire plat, ou dur), et là vous sentez l’appui.

Donc je récapitule encore une fois :pause/ inspir / pause/ sentir les appuis/expir.

Faites la troisième étape sur un minimum de trois respirations pour sentir les appuis.

Les cordes vocales

Et maintenant, on peut passer à l’échauffement des cordes vocales qui sont situées dans le larynx (voir glossaire). Vous êtes debout ou assis, mais surtout les yeux grands ouverts, avec l’envie d’offrir votre voix au monde ok ?

Jouez avec les notes et amusez-vous

1. Les Brrr Brrr Brrr

Commençons par l’exercice rigolo des BRRRBRRR! est-ce que vous avez déjà joué avec des petites voitures ? ou est ce que vous avez fait l’avion quand vous étiez petit ? bon bah voilà c’est l’exercice qui suit.

Inspirer, et essayez de faire vibrer vos lèvres pour produire un BRRR. Ça doit imiter un petit moteur et les lèvres doivent vibrer. Si vous n’y arrivez pas, mettez un doigt sur chacune de vos joues à côté de la bouche pour les creuser un peu. Ça sera plus facile. C’est un super exercice pour sentir les appuis., et chauffer votre instrument. Donc pour commencer, un brrr sans sons, juste avec du souffle.
Une fois que c’est stable, vous pouvez vous amuser à faire la même chose en levant un bras sans que les brrr s’arrêtent. Lever un bras puis l’autre, vous pouvez aussi essayer l’exercice en vous penchant le haut du corps en avant, sans plier les jambes, pour voir si le BRRR tient.

Ensuite vous pouvez ajouter un son en le faisant. un seul son puis des sirènes.

Enfin, le dernier exercice, encore un peu plus difficile est de faire des BRRR en alternant dans la même expiration du souffle puis des sons.

Les sons filés

Une fois que vous avez inspiré l’air par la bouche, faites une pause et faites un son. Chantez la note la plus facile pour vous. Et chantez cette note le plus doucement possible. Plus vous chantez doucement, moins vous sollicitez vos cordes vocales. Il faut que le son soit stable , donc qu’il ne bouge pas vers le haut ni vers le bas. Et allez bien au bout de votre souffle, en essayant de sentir la colonne d’air qui se vide. Encore une précision, si vous cherchez la perfection du son (moi j’adore:)), ne poussez pas le son dehors, faites plutôt comme si il était tiré du dedans vers le dehors. Essayez aussi de sentir où le son vibre le plus dans votre corps. Tous les sons ne vibrent pas de la même façon.

Ensuite refaites la même chose avec un son un peu plus aigu mais pas trop, ou plus grave. Chantez toujours très doucement. Et sentez ce que ça fait.
Dans l’idéal, il fait que ça vibre au niveau du nez , c’est ce qu’on appelle chanter dans le masque (glossaire), ou en voix mixte (c’est une voix au milieu, entre la voix de gorge ou de poitrine, et la voix de tête). Enfin là, tout ce que vous avez à savoir c’est que c’est l’endroit le plus facile et le moins fatiguant pour vos cordes vocales 😉.

Les sirènes

Et enfin vous pouvez terminer cet échauffement par des sirènes, très doucement . Je me répète beaucoup mais il est vraiment primordial d’être doux pendant l’échauffement, pour avoir des cordes vocales souples, en forme quoi !

Voilà j’espère que cet article vous a plut. Si oui abonnez vous à ce blog et laissez moi un commentaire. J’ai essayé de vous faire un cours comme si vous étiez à la maison avec moi, alors n’hésitez pas à me dire si vous avez des questions.

Si cet article vous a plu, vous êtes libre de le partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Merci de laisser un commentaire